LE CLASICO MAINTIENT LE SUSPENSE

Publié le par vialattensport

Temps additionnel au Bernabeu, le Real Madrid sent le titre de champion se rapprocher, alors qu’il est en train de tenir en échec le Barça 2-2, il conserve 3 points d’avance à 5 journées de la fin de la Liga avec un match en moins que son rival de toujours.

On entre alors dans les arrêts de jeu, Sergi Roberto se dit qu’après tout quand il faut y aller, il faut y aller, et on peut dire qu’il s’y connait lui, l’audacieux milieu de terrain blaugrana, l’homme ayant parachevé le chef d’œuvre de la remontada en quart de finale retour de Ligue des Champions face au PSG. Il décide alors de se lancer dans une grande remontée de terrain en partant à hauteur de son poteau de corner et de filer sans aucun pressing, profitant du fait que le Real soit à dix, vers la surface de réparation adverse. Il décale alors le ballon à Andre Gomes qui, pourtant si peu inspiré ces derniers temps, décale subtilement Jordi Alba en profondeur sur le couloir gauche.

A ce moment-là nous sommes dans la dernière minute du temps additionnel, la 92e. Suarez fait un appel au premier poteau mais est marqué de près par la défense merengue, Alba voit alors LA solution au niveau du point de penalty, il sert d’une passe en retrait Lionel Messi qui d’un fouetté intérieur du gauche crucifie Navas.

Le stade n’y croit pas, non ce n’est pas possible, pas là, pas au clasico, pas si proche de la fin, pas lui...

L’argentin court alors vers le poteau de corner en enlevant son maillot et s’arrête brusquement, il décide alors de brandir son maillot, son nom tourné vers le public madrilène, afin de rappeler qu’il sera toujours là pour les faire cauchemarder…

 

Commenter cet article