SI PRES DU BUT...

Publié le par vialattensport

SI PRES DU BUT...

Dur ! Très dur à encaisser pour les bleus. A l'issu de la prolongation de la finale de l'Euro, la France s'est incliné face au Portugal 1-0 suite à un but d'Eder à la 110e minute. Ils n'ont donc pas remportés leur troisième Euro après ceux de 1984 et 2000.

Pourtant la France a bien commencé le match, l'intensité d'une finale était bien présente, la qualité technique aussi, durant la première demi-heure, les bleus ont asphyxié leur adversaire. Sauf qu'aux alentours de la 30e minute de jeu, Ronaldo a du quitté ses partenaires sur blessure, ce qui contrairement à ce que l'on peut penser, à avantager les portugais.

En effet, le Portugal avec Ronaldo est obnubilé par lui et déjoue en voulant trop en faire, pour qu'il devienne le héros, ce à quoi les adversaires de qualité comme l'Equipe de France sont habitués et parviennent à empêcher la plupart du temps. Alors que sans Ronaldo, les portugais sont obligé de jouer plus en équipe, plus resserré, ce qui a fortement gêné les français dans leur construction de jeu, eux qui aiment tant avoir des espaces entres les lignes pour pouvoir combiner à une touche, du type une-deux Giroud-Griezmann.

Les bleus auront essayer de percé cette défense, notamment Sissoko, qui grâce à sa puissance, a pu ouvrir des brèches, étant le français le plus dangereux de la soirée. Gignac dans le temps additionnel de cette rencontre, a failli créer un immense tremblement de terre dans le pays quand il a vu son tir échoué sur le poteau droit du but gardé par l'excellent Rui Patricio, impérial hier soir.

Au vu du parcours des portugais lors de cette compétition, ce titre leur était sans doute prédestiné, le premier de l'histoire du pays.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thomas P 01/09/2016 15:53

Les français étaient largement meilleurs que les portugais pendant tout le match. Je pense que l'on peut légitimement parler de "Victoire volée" !