L'ALLEMAGNE AU BOUT DU SUSPENSE

Publié le par vialattensport

L'ALLEMAGNE AU BOUT DU SUSPENSE

Quel suspense ! Au moment de s'élancer pour qualifier les siens pour la demi-finale, Hector avait vu avant lui son coéquipier Schweinsteiger manquer une balle de match. La pression était donc immense, il a su la dépasser.

Match d'une grande justesse tactique de part et d'autre, cet Italie-Allemagne a démontré toutes les facettes du football ou presque. L'Allemagne a choisi de se caler sur la stratégie italienne en alignant une défense à trois, laissant plus de liberté à ses deux latéraux Hector et Kimmich.

Dominant logiquement ce match, l'Allemagne a peiné à se créer des occasions tant l'Italie a bien défendu, c'est sur une rare erreur de cette défense italienne que les allemands ont réussi à marquer, sur un bon centre d'Hector, Özil a devancé son adversaire direct pour frapper au fond des filets. Mais à partir de ce moment là, les italiens se sont découvert pour aller chercher l'égalisation qu'ils ont obtenus à la 78', sur une grosse faute de main dans la surface de Jérôme Boateng qui a sauté de manière assez incompréhensible les deux mains levées dans sa surface de réparation, déviant de la main une tête italienne. Bonucci n'a pas tremblé face à Neuer et a inscrit le pénalty de l'égalisation, emmenant ainsi les deux équipes aux prolongations.

Fatiigués de part l'exigence de leur système tactique, les deux équipes n'ont pu marquer lors de ces prolongations et ont vu leur destin dans cette compétition se décider aux tirs au but.

Cette séance aura été marqué par le manqué de Schweinsteiger pouvant offrir la victoire aux siens, la suite on la connaît...

Commenter cet article